Balthazar

Balthazar est un spectacle de marionnettes qui intègre le masque et la vidéo.  Dans un décor épuré où prennent place un landau et une grande malle, le spectateur parcours la vie d’un vieil homme, Balthazar, ancien accordéoniste exilé d’on ne sait quelle guerre. Réminiscence de ses amours fragiles et des lambeaux de son enfance, le spectacle emprunte à la nostalgie et à la fragilité de nos existences d’une manière poétique et toute en finesse. Dans son sommeil apparaissent sa mère, son père et aussi son amour.

Le spectacle Balthazar questionne la vie des survivants des guerres, de l’héritage de désespoir et de folie qu’installent les conflits mondiaux dans l’histoire  familiale ; l’histoire intime. Ce spectacle qui place la vie avant l’Histoire installe par touches  des reflets du dépeuplement de l’âme  de Balthazar. La scénographie très simple amplifie cet état psychologique.

Père mort à la guerre avant sa naissance, amour insoutenable pour une femme qui tombe dans la folie, exil,   constituent ces empreintes qui hantent les dernières années de Balthazar. C’est un regard qui se tourne vers soi-même et pour qui le temps a commencé à atténuer la douleur de la perte.
Ce spectacle met en scène des marionnettes de différents formats. Ces personnages non-naturalistes ont été créés dans la volonté que ressurgisse de leurs traits la douleur du propos, mais aussi l’indéfini et l’incertitude qu’installe la mémoire à la limite de n’être que des réminiscences. Ce sont des ectoplasmes, des âmes en peine d’exister réellement.
Leur manipulation apparente, place les marionnettistes en position de témoins  et complices de leur tentative de prendre vie.

Le spectacle Balthazar a été créé en 2004 et a été présenté plus de 100 fois dans plusieurs festivals dont L’entre-deux Maniganses Festival international de marionnettes de Jonquière, Fira Tarrega en Espagne pour les célébrations du 10ième anniversaire du bureau du Québec à Barcelone, le Festival d’été de Québec .

Photos en salle

 

Photos de rue

Partenaires